Programmation d'un logiciel d'émission de champ magnétostatique dans le domaine ferroviaire

 Lieu : Trappes (78) / Contact : Maxime BREANT

mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Tel : 01 34 59 50 03 / www.gerac.com

LABORATOIRE D'ESSAIS

La société GERAC, filiale du groupe THALES, offre depuis plus de 30 ans une expertise dans la maîtrise des environnements électromagnétiques (protection contre la foudre, les champs électromagnétiques).

Le site de Trappes propose en particulier :

  • Des essais normatifs (avec des moyens d’essais tels que cages de Faraday, chambres anéchoïques, générateur de foudre et IEMN…),
  • De l’ingénierie électromagnétique (protection des systèmes, mise en conformité des équipements aux normes, simulations numériques, expertises, …).

GERAC Trappes intervient dans des secteurs industriels tels que l’aéronautique, l’automobile, le civil, le ferroviaire ou l’armement, et pour des clients tels qu’Airbus, Nexter, RTD, SGP, DGA, Thales, RATP…

QUI ÊTES-VOUS ?

Etudiant en Master 2 ou en 3ème année d’école d’ingénieur à la recherche d’un stage de fin d’étude de 5 mois.

DESCRIPTION DU STAGE

Dans le cadre des études réalisées sur le site du GERAC à Trappes, le service ingénierie souhaite développer ses compétences pour la simulation des émissions de champ magnétostatique dans le domaine ferroviaire. En effet, nous avons aujourd'hui une expertise importante sur la modélisation du rayonnement de champ magnétostatique émis par les transports en commun et nous souhaiterions en parallèle d'une nouvelle étude sur ce sujet réaliser une automatisation de nos programmes de simulation.

Le planning suivant est envisagé :

Première phase : Acquisition des connaissances nécessaires :

  • Etude des problématiques des champs magnétostatiques rayonnés par les transports électrique ferroviaire.
  • Utilisation des programmes actuels et prises en main des modèles utilisés. Discussion des modèles utilisés.

Deuxième phase :

  • Développement d'un logiciel avec le langage python permettant d'automatiser la programmation des modèles de ligne de transport et des motrices
  • Dans le cadre de l'étude réalisée en parallèle, le stagiaire effectuera un suivi des actions en cours afin de prendre en compte : les améliorations des modèles et les connaissances sur le sujet
  • Le stagiaire sera amené à suivre une campagne de caractérisation des émissions des voies et des motrices

Le stagiaire devra faire part de communication régulière afin de tracer le travail effectué.
Un bilan hebdomadaire avec son responsable technique est souhaité.

Un bilan intermédiaire avec le responsable technique et le responsable du service sera réalisé pour chaque phase (3).